• Marcus Morin

Drone; 7 utilisations lors d'inondations

Le printemps est généralement synonyme de temps plus clément. Mais ce n’est pas toujours joyeux, surtout si la fonte des neiges est rapide et amène une crue des eaux importantes. Les inondations plus subites, comme celle qui a suivi le bris de la digue de Ste-Marthe, sont tout aussi, sinon plus, dévastatrices.

Les SATP peuvent jouer un rôle important dans les opérations de sécurité civile; les inondations en sont un bon exemple. Un article publié en mai 2019 par le gouvernement américain[1] fait le sommaire de l’utilisation des SATP par les services d’urgence dans les cas d’inondation. Les premières sorties remontent à l’époque de Katrina, ouragan tristement célèbre qui a lourdement affecté la Louisiane en 2005. À ce moment, les images captées par les drones ont permis de suivre la crête de l’inondation, d’évaluer le risque d’inondation des communautés et de vérifier l’état de certaines infrastructures comme des ponts, par exemple.

En regroupant les différents types d’activités, les auteurs décrivent sept missions pour lesquelles les SATP peuvent faire la différence :

1. La connaissance stratégique de la situation;

2. L’inspection détaillée des structures;

3. L’estimation de l’étendue des inondations, des dommages et des débris;

4. La recherche et sauvetage au sol;

5. La recherche et sauvetage sur l’eau;

6. La connaissance tactique de la situation;

7. La livraison.

Les six premières missions peuvent aisément être remplies avec des appareils de petites tailles, à coût très abordable. La livraison quant à elle, exige des autorisations et approbations particulières de Transport Canada; la réglementation sur cet aspect est encore en définition.

Dans la grande majorité des sorties documentées dans cet article, les appareils utilisés coûtaient moins de 1000$, pouvaient être pliés pour entrer dans une poche et être pouvaient rechargés à partir d’un ondulateur portatif. Cela démontre qu’on peut faire beaucoup avec peu, mais c’est moins vrai au Québec, entre autre à cause de la réglementation, mais surtout à cause des conditions météorologiques. En effet, les petits appareils ne peuvent pas voler à des températures sous le point de congélation, ni en temps de grand vent ou de pluie. Pour en savoir plus sur les drones approuvés au Canada, vous pouvez consulter l’onglet « Sécurité des drones » sur le site de Transport Canada.

Si votre municipalité est à risque de connaitre des inondations saisonnières, nous pouvons vous aider. AEKO Dronautique est une entreprise offrant la combinaison de 25 années de savoir-faire en sécurité civile et de la technologie des systèmes d’aéronefs télépilotés. Pour en savoir plus sur nos services en période d’inondation, n'hésitez pas à communiquer avec nous.

Source: [1] Robin R. MURPHY. Use of small unmanned aerial systems for emergency management of flooding. Fhwa.dt.gov/uas/resources/hif19019.pdf

Pour nous joindre

marcus@aekodrone.com

(819) 818-7487

Copyright Tous droits réservés © AEKO Dronautique inc. 2019